Ratelle Avocats & notaires

50 conseils de nos avocats et notaires

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos conseils par courriel

Menu
Admission au Barreau du Québec

2006

Langues

Français, anglais

Coordonnées

Tél. Joliette
450 759-5151, poste 2234

Tél. Montréal
450 588-6851, poste 2234

Téléc.
450 755-2170

dave.drolet@avocatsratelle.com

Champs d’expertise

Passionné par son travail, Me Dave Drolet conseille adroitement sa clientèle.

Me Drolet est un plaideur aguerri, cumulant plus de 10 années d’expérience en droit criminel, pénal et de la jeunesse, et ayant déjà été mandataire pour le Service des poursuites pénales du Canada. Initialement à son compte, il a joint notre cabinet en 2017. Franc, direct, mais également empathique, ses clients peuvent être assurés qu’ils auront toujours l’heure juste. Que ce soit pour répondre à une accusation au criminel, à un constat d’infraction en matière pénale ou à un signalement à la Direction de la protection de la jeunesse, il saura vous accompagner et vous conseiller adroitement.

Formation
  • 2001Collège d’Affaires Ellis, D.E.C. techniques juridiques
  • 2004Université de Sherbrooke, baccalauréat en droit
  • 2006Barreau du Québec, formation professionnelle
Formation additionnelle

Collège d’Affaires Ellis, techniques juridiques, 2001

Distinction, implication sociale et associations

Centre de Ressources pour Hommes Drummond, président du conseil d’administration, 2013-2017

Centre de Ressources pour Hommes Drummond, vice-président du conseil d’administration, 2012

Maison de Jeunes de St-Charles-de-Drummond, administrateur, 2012-2016

Association Québécoise des Avocates et Avocats de la Défense (AQAAD), représentant pour la section Arthabaska, 2012-2013

Partance, organisme favorisant la réinsertion des femmes sur le marché du travail dans la région de Drummondville, membre du comité organisateur du « Cocktail à la Mode », 2015-2016


Publications

  • Commentaire sur l’arrêt R. c. Boutilier, 2017 CSC 64 – Est-ce que la portée du paragraphe 753 (1) C.Cr. est excessive et, au surplus, est-ce que le paragraphe 753 (4.1) viole l’article 12 de la Charte Canadienne des Droits et Libertés?, Éditions Yvon Blais, janvier 2018
  • Commentaire sur R. c. Société Radio-Canada 2018 CSC 5 – Est-ce qu’une ordonnance d’interdiction de publication peut s’appliquer à un article publié avant l’émission de l’ordonnance? Doit-on l’obliger à s’y conformer avant de statuer sur un éventuel outrage au tribunal?, Éditions Yvon Blais, mars 2018
  • Commentaire sur R. c. Rayo 2018 QCCA 824 – Quelles sont les critères à appliquer pour déterminer si une peine doit être concurrente ou discontinue?, Éditions Yvon Blais, juin 2018
  • Commentaire sur la décision Turcotte c. R. – Quelles critères la Cour devait-elle retenir dans l’évaluation de la période d’inadmissibilité à une libération conditionnelle?, Éditions Yvon Blais, août 2018
  • R. c. Awashish, 2018 CSC 45 – Un bref de certiorari peut-il être utilisé pour appeler d’une décision interlocutoire sur la base d’une erreur de Droit?, Éditions Yvon Blais, novembre 2018
  • R. c. Gubbins, 2018 CSC 44 – Les registres d’entretien sont-ils assujettis aux règles de communication de la preuve par la partie principale ou à celles de communication de la preuve par un tiers?, Éditions Yvon Blais, novembre 2018
  • R. c. Fedele (2018) QCCA 1901 – Des peines d’emprisonnement dans la collectivité sont-elles appropriées pour des fraudes dans le domaine de la construction impliquant des fonds publics?, Éditions Yvon Blais, février 2019
  • R. c. Poirier (2018) QCCA 1802 – Dans quelle mesure un juge de première instance peut-il intervenir dans la gestion d’un dossier sans qu’il agisse avec partialité?, Éditions Yvon Blais, février 2019
Adjoint(e) juridique

Christine Jacques
christine.jacques@avocatsratelle.com