Ratelle Avocats & notaires

50 conseils de nos avocats et notaires

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos conseils par courriel

Menu

25 octobre 2018

Me Annie Desrosiers

Notaire

Le testament est l’un des documents les plus importants qu’une personne rédigera au cours de sa vie. Pourtant, plusieurs négligent de se pourvoir de ce droit et laissent leurs héritiers dans de fâcheuses positions.

Voici quatre bonnes raisons de consulter un notaire, dès maintenant, pour coucher sur papier vos dernières volontés.

1. Choisir vos héritiers.

Rédiger un testament vous permet de choisir qui héritera de vos biens et de fixer vous-mêmes les pourcentages des avoirs légués à chacun.

Sans testament, les règles prévues au Code civil du Québec s’appliqueront. Ainsi, votre ex-conjoint de qui vous n’êtes pas divorcé aura droit à une partie de vos biens. Si vous avez un conjoint de fait, ce dernier ne sera pas considéré comme héritier. Vos biens seront d’abord et avant tout distribués aux membres de votre famille au sens de la loi.

2. Désigner un liquidateur.

Lorsque vous rédigez votre testament, vous êtes également invités à nommer un liquidateur, soit la personne responsable du règlement de votre succession. Son objectif premier sera de s’assurer que vos volontés soient respectées dans leur intégralité. Il est donc essentiel de choisir quelqu'un que vous considérez comme fiable et honnête, en qui vous avez entièrement confiance.

Vous pouvez étendre ou restreindre les pouvoirs du liquidateur au-delà de ce qui est prévu par la loi, par exemple, en l’autorisant à vendre certains de vos biens sans l’accord de vos héritiers. Vous pouvez également y inscrire la façon dont cette personne sera rémunérée.

En l’absence de testament, vos héritiers légaux seront responsables de nommer un liquidateur.

3. Assurer l’avenir et le bien-être de vos enfants.

En plus de désigner vos héritiers, la rédaction d’un testament permet de nommer un tuteur pour vos enfants mineurs, de déterminer qui sera responsable d’administrer leur héritage jusqu’à leur majorité et, finalement, d’indiquer de quelle manière il devra être administré.

Le testament offre également la chance de léguer votre patrimoine à une fiducie. Celle-ci pourra en assurer la gestion, par exemple, si vos enfants adultes ne sont pas encore autonomes financièrement ou si vous avez un enfant handicapé. La fiducie peut verser une rente à vos enfants ou payer leurs frais de scolarité.

4. Énoncer les souhaits pour la disposition de votre corps.

Enfin, rédiger un testament vous permet d’inclure un consentement au don de vos organes après votre décès. Vous pourrez aussi y énoncer vos dernières volontés en vue de vos funérailles.

À retenir

Un testament notarié est un document juridique à ne pas négliger pour que tout se déroule bien après votre décès . Certes, votre départ endeuillera vos héritiers. Vous pouvez leur éviter les difficultés importantes qu’ils devront surmonter en cas d’absence de testament.

Au plaisir de vous conseiller,

Annie Desrosiers, notaire et associée

***

Nous fêtons nos 50 ans cette année! Pour célébrer, nous vous donnons donc nos 50 meilleurs conseils.